Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

Les MICI - Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin, maladie de Crohn et recto-colite hémorragique - ce sont :

  • Plus de 250 000 malades en France,
  • 20 nouveaux cas diagnostiqués en France chaque jour,
  • 20% des nouveaux diagnostics chez des enfants,
  • Il y a moins de 15 ans, les MICI étaient essentiellement diagnostiquées chez les jeunes adultes de 20 à 35 ans. Désormais, ces maladies se déclarent de plus en plus tôt, notamment chez les adolescents, mais aussi chez les enfants encore plus jeunes.

Les MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin) regroupent la maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique, deux maladies qui se caractérisent par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif, liée à une hyperactivité du système immunitaire digestif.

En France on estime que plus de 250 000 personnes sont atteintes d'une MICI et 3 millions en Europe.

 

Dans la maladie de Crohn, l'inflammation peut être localisée dans tout le tube digestif, de la bouche à l’anus (le plus souvent au niveau de l’intestin) tandis que dans la rectocolite hémorragique, elle est localisée au niveau du rectum et du côlon. Ces maladies évoluent par poussées inflammatoires de durée et de fréquence extrêmement variables en fonction des patients, alternant avec des phases de rémission.

Les MICI sont le plus souvent diagnostiquées chez des sujets jeunes âgés de 20 à 30 ans mais peuvent survenir à tout âge ; 20 % des cas concernent des enfants.

ll n’existe pas de traitement curatif des MICI, mais les médicaments actuels permettent la plupart du temps un contrôle durable de la maladie et une qualité de vie satisfaisante en dehors des poussées.

La SNFGE (Société Savante Des maladies et cancers de l'appareil digestif, www.snfge.org, le GETAID (Groupe d'Etude Thérapeutique des Affections Inflammatoires du tube Digestif, www.getaid.org), l’AFEF (Société Française d'Hépatologie, afef.asso.fr) et la FFCD (Fédération Francophone de Cancérologie Digestive, www.ffcd.fr), en accord avec les recommandations
internationales des autorités sanitaires, recommandent aux patients atteints de pathologies digestives et hépatiques chroniques, y compris chez les malades sous immunosuppresseurs, qui n’ont pas d’allergie connue aux vaccins et/ou qui ne sont pas enceintes, de se faire vacciner contre le SARS-CoV-2.

Vidéo d'une conférence sur la vaccination réalisée le 29 janvier 2021 par le Prof. Thierry Vincent du CHU de Montpellier à voir en cliquant ici

 

Lien pour le document PDF de la conférence sur la vaccination en 

Le microbiote intestinal semble jouer un rôle important, mais encore mal connu, dans l’inflammation caractéristique des MICI.

Une hypothèse séduisante est avancée : un déséquilibre dans la composition de la flore intestinale apparaîtrait sous l’influence de facteurs génétiques et environnementaux, et jouerait lui-même un rôle dans l’initiation, le maintien ou la sévérité de l’inflammation, engendrant un cercle vicieux.

 

Microbiote intestinal

Certains médicaments sont toxiques pour le tube digestif :

Doc mici afa part1

Doc mici afa part2